Crédit immobilier : comment ça fonctionne avec les séniors ?

Vous êtes sénior, vous souhaitez obtenir un crédit immobilier, mais vous ignorez comment ça fonctionne ? Découvrez l’essentiel à savoir dans cet article !

Publié le 22 mai 2018
Crédit immobilier : comment ça fonctionne avec les séniors ?

Sénior et crédit immobilier : comment cela se passe ?

Obtenir un crédit immobilier, cela n'a réellement rien d'aisé, lorsqu'on prend en compte les multiples tractations et démarches à mener. Il n'y a pas longtemps encore, réaliser un tel emprunt était d'autant plus difficile après l'âge de la retraite, faute d'offres adéquates et de taux d'emprunts accessibles. Heureusement, les choses deviennent de plus en plus faciles pour les séniors, car les banques et agences de courtier proposent désormais des offres adaptées au profil des plus âgés. Soit, mais concrètement, comment s'y prendre pour obtenir un crédit immobilier quand on est sénior ?

Oui, on peut bel et bien emprunter étant sénior

Jusqu'à un passé récent, les plus de 55 ans se sentaient très peu concernés par la souscription à un prêt immobilier. Il faut dire que du fait de leur âge avancé, la plupart des séniors se préoccupent d'abord de leur mutuelle santé. C'est d'ailleurs ce qui justifie le succès des assurances MAAF et autres compagnies proposant des garanties sanitaires. Mais si les plus âgés étaient peu enclins à envisager un crédit immobilier, que l'on se le dise, c'est surtout parce que s'agissant de taux d'emprunt et d'offres, les conditions ne s'y prêtaient pas.

Cependant, la donne est en train de changer : nombreux sont désormais les séniors à oser franchir le cap du prêt immobilier, ragaillardis par des offres parfaitement adaptées à leur profil et par des taux de remboursement historiquement réduits. L'on peut d'ailleurs faire l'expérience de ces conditions favorables en ayant recours à un courtier en crédit sur des plateformes dédiées comme www.vousfinancer.com.

Du fait de ces nouvelles modalités avantageuses, de l'allongement de la durée de vie, des évolutions sociétales (hausse du taux de divorces après 50 ans) et des changements de mentalités, le nombre de séniors souhaitant décrocher un crédit immobilier a augmenté de 10% ces dernières années. Ceci témoigne bien du nouvel engouement qu'éprouvent les plus âgés pour le prêt et l'achat immobilier. Mais encore faut-il savoir comment s'y prendre pour bénéficier des meilleures conditions d'emprunt quand on est sénior !

Emprunter après 55 ans : ce qu'il est important de savoir

Si emprunter est généralement devenu moins contraignant du fait de la baisse des taux (plus de détails à ce propos sur immoz.info), des points d'ombre persistent tout de même, notamment au sujet de la durée du prêt immobilier et de la capacité à gérer les mensualités après la retraite. Il ne faut effectivement pas oublier qu'en raison de la diminution des revenus liée à la cessation d'activité, la capacité d'emprunt baisse, en même temps que le montant du crédit immobilier.

Fort heureusement, les structures de financement ont prévu des solutions efficaces pour compenser durablement la baisse de revenus occasionnée par le départ en retraite. L'une d'entre elles consiste à opter pour un prêt à palier, une procédure qui organise l'emprunt immobilier en deux temps. D'une part, des mensualités élevées quand l'intéressé est encore officiellement en activité, et d'autre part, des paiements bas à partir de l'admission en retraite.

Il faut par ailleurs savoir que le système de palier prolonge la durée de remboursement de 5 ans. Ceci se fait pour permettre aux emprunteurs de respecter la capacité de paiement tout en maintenant le montant du crédit immobilier et en conservant un taux d'intérêt identique. Bien évidemment, le prix de l'assurance emprunteur devra s'adapter en conséquence, à hauteur de 0,50% en moyenne.

Les banques et les seniors : au-delà des idées reçues

Si l'idée de la réticence des banques à répondre favorablement aux demandes de prêt immobilier des personnes âgées semble pertinente, il faut dire qu'en pratique, ce n'est pas forcément ce qu'il se passe. Et pour cause, contrairement aux idées reçues, les structures de financement apprécient les « crédits seniors », et ce, pour diverses raisons :

  • les ainés contractent le plus souvent un crédit immobilier de courte échéance,
  • ils sont en général des « secundo accédants » et disposent de fait d'un apport personnel non négligeable qui reste la valeur de leurs biens,
  • les seniors dépensent beaucoup moins que les autres catégories de la population,
  • ils font l'effort de bien tenir leur compte et disposent parallèlement d'une épargne à déplacer dans leurs coffres.

En considération de tous ces éléments et de bien d'autres, les banques prêtent bel et bien aux personnes âgées, mais plutôt une somme d'argent inférieur au montant de la garantie hypothécaire. Ce procédé diminue donc le risque qu'elles prennent et par conséquent le taux. Les agences de courtier qui reçoivent d'ailleurs des clients senior en quête d'un crédit immobilier prennent d'ailleurs le soin de bien leur expliquer les spécificités liées à leur qualité avant toute prestation.


Argent



Bons Plans Argent pour les Seniors : cette nouvelle rubrique de Tarif Senior vous propose des solutions pour compléter votre retraite, et aborde également toutes les problématiques d'argent des seniors et personnes âgées.


FERMER